Comment les Français protègent leur épargne ?

En période de crise, les Français sont plus attentifs aux mouvements de leur épargne. Mais que privilégient-ils pour faire rempart à l’inflation ?

 

 

L’épargne des Français en chiffres

Le contexte actuel, post-covid, conflit russo-ukrainien, inflation, élections, n’a rien changé à l’attrait des Français pour l’épargne. Aujourd’hui, ils sont 84% à posséder un produit d’épargne et 56% en ont même plusieurs. Dans le détail, 72 % des épargnants placent de l’argent au moins une fois tous les 6 mois et 42 % chaque mois.

Pour parfaire leur portefeuille, nos concitoyens privilégient des rentrées d’argent régulières. 78 % des Français, possédant au moins un produit d’épargne, ont privilégié les livrets réglementés (Livret A, LDD, PEL, …). Ils sont 32 % à investir dans un contrat d’assurance vie ou de capitalisation. 13 % ont épargné dans un Plan Épargne Actions (PEA), 9 % sur un Plan Épargne Retraite (PER).

Quels remparts contre l’inflation ?

Face à l’inflation, pour se protéger, les Français privilégient surtout l’immobilier, à 45 % des Français, devant l’assurance vie à 26 %. Ensuite, on retrouve l’or pour 19 % d’entre eux et la Bourse pour 9 %.

–       L’immobilier offre l’une des meilleures protections contre l’inflation. Un bailleur peut augmenter les loyers, et à la revente, l’immobilier rapporte plus dans la plupart des cas. L’augmentation des coûts de construction (prix des matériaux) induit également une hausse de la valeur des immeubles déjà bâtis.

–       L’assurance Vie permet de diversifier son patrimoine facilement entre fonds euro, actions et immobilier.

–       L’Or  se valorise avec le temps mais ne possède pas de rendement annuel. Il est conseillé d’investir dans des sociétés plutôt que dans les matières premières.

–       La Bourse : difficile d’appréhension pour tous, les actions, notamment sur des entreprises répercutant la hausse des coûts, peuvent être une bonne protection. Pour « jouer » en bourse, il faut être averti ou faire confiance à des professionnels.

Lien de l’étude : https://www.ifop.com/publication/les-francais-et-lepargne-barometre-2022-de-lepargne-en-france-et-en-regions/